Le revenu

espéré

A/ Un produit qui génère un revenu régulier pour un investissement moins élevé

B/ Un produit qui résiste beaucoup mieux que les autres produits bovins

Si on compare la production du veau de lait sous la mère à celles du broutard, du taurillon, de la génisse et de la vache de boucherie, on constate que le veau de lait sous la mère est la production :

  1. Qui a le mieux résisté aux baisses conjoncturelles et structurelles des prix à la production tout au long de ces dernières années.
  2. Qui dégage la meilleure marge brute par vache ou par hectare de surface fourragère depuis 30 ans.
  3. Qui nécessite le moins d’investissements en capital d’exploitation pour un revenu équivalent, d’où un excellent taux de rentabilité du capital engagé (10% en moyenne actuellement).

Une solution de diversification :

VSLM : hiver-printemps / Broutard : été-automne

C/ Des résultats économiques qui soutiennent  la comparaison par rapport aux autres productions du troupeau allaitant

Critères

Veaux sous la mère

Veaux sous la mère

+

Broutard

(système miste)

Broutards

(Mâles et Femelles)

Taurillons

+

Génisses

(16 à 19 mois)

Surfaces 55 ha SAU
51 ha SFP
75 ha SAU
71 ha SFP
95 ha SAU
91 ha SFP
95 ha SAU
81 ha SFP
Cheptel 55 vaches
59 UGB
70 vaches
83 UGB
80 vaches
103 UGB
75 vaches
124 UGB
Main-d’œuvre 1,5 UMO
(1 couple)
 1,5 UMO
(1 couple)
1,5 UMO
(1 couple)
1,5 UMO
(1 couple)
Produit bovin espéré* 1830 €/vache 1545 €/vache 1240 €/vache 1590 €/vache
Marge brute espéré* EBE 960 €/vache 765 €/vache 565 €/vache 710 €/vache
Résultat courant espéré* 27500 € 29200 € 27700 € 34800 €
Capital d’exploitation 272500 € 330000 € 340000 € 425000 €
Rentabilité du capital
d’exploitation
10 % 8,5 % 8 % 8 %

*Avec aides bovines

Sources : Réseaux d’Elevages E.B.D. Aquitaine – Limousin – Midi-Pyrénées

© 2017 Veau Sous La Mère. Tous droits réservés | Agence de communication Euphorie à Pau