Les financements

Pour entrer dans une filière de production et de commercialisation sous le signe officiel de qualité Label Rouge, il suffit d’adhérer à l’une des organisations de producteurs engagées dans l’une de ces filières.

Le CIVO accompagne les jeunes éleveurs grâce à un dispositif de parrainage mis en place avec des éleveurs volontaires. Ces derniers se portent disponibles pour rencontrer les jeunes éleveurs, leur faire visiter leur exploitation, répondre à leurs questions ou les accueillir en stage.

Les caractéristiques suffisantes d’une exploitation

SAU : 50 hectares (dont une partie labourables)

Assolement :

  • surface fourragère : 30 à 35 ha
  • céréales et productions spéciales : 5 à 10 ha.

Effectif troupeau : 40 vaches adultes allaitantes

Objectif : vente de 35 veaux sous la mère par an

Main d’œuvre : un couple (1,5 UMO)

Activité complémentaire :

  • soit une production animale,
  • soit une production végétale spéciale.

Objectif : être viable économiquement et vivable sur le plan du travail pour un couple avec enfants

La dotation jeunes agriculteurs (D.J.A)

Son montant est modulé sur la base de critères fixés par la Commission Départementale d’Orientation de l’Agriculture (CDOA).

Situation de l’exploitant Zone de plaine Zone défavorisée Zone de montagne
Exploitant individuel ou installation de 2 conjoints sur fonds séparés (DJA pour  chacun d’entre eux) 8000 à 17300€ 10300 à 22400€ 16500 à 35900€
Conjoints installées indépendamment (montants cumulés maxima de 2 DJA) 25300€ 32300€ 52400€

 

Dans le cas de l’installation d’un jeune agriculteur exploitant à titre secondaire, les montants de la dotation jeunes agriculteurs sont minorés de 50 %.

Les prêts jeunes agriculteurs

Les agriculteurs en phase d’installation ont droit à des prêts bonifiés pour acquérir ou moderniser tout ou partie de l’outil de production (foncier, bâtiments, matériel, cheptel). Les prêts Moyen Terme Spéciaux Jeunes Agriculteurs sont distribués par les réseaux de banques habilitées au niveau national. Leur bonification est prise en charge par l’Etat et par l’Union européenne. D’une durée maximale de 15 ans, ces prêts doivent être souscrits dans un délai maximum de 5 ans après l’installation. Ils sont différents selon les zones.

Zone Taux de prêt Durée max des prêts Durée de bonification Plafond des subvention équivalente

Défavorisée ou de Montagne

1% 15 ans 9 ans 22000€

De Plaine

2,5% 15 ans 7 ans 11800€

 

Le montant maximum d’en cours de prêt en zone défavorisée ou de montagne est de 150 000 euros dans le cas d’un prêt sur 10 ans et de 125 000 euros sur 15 ans (au 01/12/2009).

À prévoir

Le premier contact avec la banque doit avoir lieu dès la conception de l’avant projet pour prendre en compte le temps d’obtention du prêt qui est parfois long. En général les banques ont une position favorable pour les futures exploitations de Veau Sous La Mère car elles assurent une trésorerie équilibrée et un revenu régulier.

Une trésorerie suffisante permet les dépenses d’exploitation et les prélèvements privés jusqu’à la vente des premiers veaux. Elle est prévue lors de la détermination du montant de l’autofinancement qui peut être alimenté par différentes aides :

  • Dotation Jeunes Agriculteurs (DJA),
  • Plan National de Modernisation des Bâtiments d’Elevage (PMBE),
  • Aides spécifiques du Conseil Général ou du Conseil Régional.
  • Éventuellement des aides spécifiques à l’installation hors cadre familial pour les aménagements de bâtiments et les améliorations foncières.

En savoir +

Auprès de la DDT, de l’ADASEA ou auprès du Service Installation de la Chambre d’Agriculture.

© 2017 Veau Sous La Mère. Tous droits réservés | Agence de communication Euphorie à Pau